David DIOP : "Frère d'âme"

 

Diop

D'une part ce roman figure dans la liste du Goncourt, et quand son auteur fut invité à "la grande librairie" et le présenta admirablement, il n'en fallut pas plus pour me donner envie de le lire.

Et quel livre ! Roman très court qui a pour contexte, voire pour prétexte, un épisode de la première guerre mondiale, au moment des tranchées, mettant en scène des tirailleurs sénégalais. Ils sont deux notamment, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, partis ensemble du Sénégal, élevés ensemble depuis tout petits, deux plus que frères. Alfa, c'est le grand, le fort, celui que les filles regardent. Mademba est petit et au physique plus ingrat. Quand Mademba meurt, les entrailles ouvertes dans les entrailles de la terre, Alfa va se trouver seul confronté à la folie de la guerre et des massacres.

Lui,le paysan tranquille, va devenir le guerrier sauvage. Le texte alors est dur, violent, sans répit. On suit le cheminement de la pensée d'Alfa, celui qui par la mort de son plus que frère est devenu un autre ..

Envoyé à l'arrière pour le préserver de la folie, il reviendra peu à peu sur son passé africain, l'enfance, la jeunesse, l'amour, l'amitié ....

Un grand roman malgré la dureté de certaines scènes, qui entraîne le lecteur dans la profondeur de cette âme africaine, déracinée de tout sur ce champs de bataille. C'est bien que d'un déracinement dont il s'agit ici, et la fin est magistrale.

Un coup de coeur de cette année 2018.