05 juillet 2019

Ivan Tourgueniev : "Pères et fils"

Ivan TOURGUENIEV : "Pères et fils"

 

Pères et fils

Comme chaque été un classique du XIXème siècle, avec cette année un retour en Russie et surtout pour la première fois une lecteur au format liseuse.

Dans la Russie du milieu du XIXème siècle, après l'abolition du servage, un vent de réformes souffle. Il est protéiforme, et ce roman va s'attacher à le dépeindre : d'un côté les propriétaires terriens inspirés du modèle  de la "révolution libérale " britannique (Nicolai et Paul Kirsanov) et de l'autre la jeune génération "nihiliste" prête à tout remettre en question (Bazarov et Arcadi). S'ensuit un conflit de générations entre les pères et les fils. Les conflits générationnels ne sont pas si évidents que ça, et Arcadi en se détachant de l'emprise de Bazarov va clairement s'inscrire dans la lignée de son père. Des conceptions sont différentes, mais c'est ainsi que la société évolue d'une génération à l'autre.

Au delà du pitch officiel, en quelque sorte, ce roman est surtout un roman de l'amour, et souvent de l'amour non réciproque. D'une part Bazarov, le jeune héros va se rendre compte qu'il est amoureux d'une noble qui ne le lui rend pas. Lui, le nihiliste, le détaché de tout, le scientifique, va se trouver confronter à ce qu'il abhorre le plus : le romantisme ! D'autre part, il y a Paul son exact contraire qui a vécu la même situation dans sa jeunesse ...

Sinon, on est bien dans l'ambiance de la Russie des propriétaires terriens du XIXème siècle, souvent des érudits, des passionnés, des intellectuels qui maîtrisent plusieurs langues, qui pratiquent avec aisance aussi bien l'agronomie que la médecine. D'une qualité littéraire indéniable ce roman reste une chronique familiale avec laquelle on passe un bon moment.

 

 

 

Posté par fran6h à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]