Larry TREMBLAY : "L'orangeraie"

L'orangeraie

Aziz et Amed sont jumeaux, ils ont neuf ans, ils vivent dans l'orangeraie de leur grand-père, exploitée par leur père, dans un endroit qu'on devine au proche-orient, entre désert, guerres, haines et violences terroristes. Pourtant l'orangeraie serait bien un paradis ... si ...

Comment des enfants peuvent-ils vivre et s'épanouir dans ce contexte ? Leurs rêves d'enfants sont percutés par les atroces réalités d'adultes, alors que les grands parents viennent de périr dans l'explosion d'un obus qui a traversé leur maison.

Un roman court, qui au-delà de la vie des enfants, traite du sacrifice. Du sacrifice de sa vie pour celle de l'autre et de son impact sur la personnalité de celui qui reste. 

Mené comme un conte, le récit est puissant. Il aborde les thèmes classiques de la guerre, comme la haine de l'ennemi, la vengeance institutionnalisée, mais aussi et surtout, et de façon très intéressante, la notion de martyr et la manipulation intellectuelle qui l'entoure.

Le fond est lourd mais l'écriture reste toujours agréable et la lecture aisée et rapide. Une jolie façon de traiter de thèmes intimes dans un contexte géopolitique chargé dont malheureusement la réalité qu'il sous-tend est toujours vivace.